Socio-anthropologie des religions by Claude Rivière

By Claude Rivière

Présentation de l'éditeur
L'ouvrage présente, à travers une lecture critique des grands auteurs du domaine (de Frazer à Eliade), les différents champs de l'anthropologie religieuse (croyances, mythes, fêtes, rites, divination, possession...). Sur cette base, il donne les clés de compréhension du phénomène religieux en général, et de ses résurgences actuelles en particulier.
Apports de los angeles 2e édition : mise à jour approfondie ; nouveaux développements sur les sectes, le religieux à l’épreuve de l. a. modernité, les nouvelles formes de croyance.

Biographie de l'auteur
Claude Rivière, professeur émérite d'anthropologie à los angeles Sorbonne-Paris V, après de nombreux ouvrages sur l'Afrique où il a été doyen de faculté et chef de département pendant huit ans, a fait paraître, entre autres, une creation à l'anthropologie (Hachette) et une Anthropologie politique (Armand Colin)

Show description

Read or Download Socio-anthropologie des religions PDF

Similar french_1 books

Hélène Cixous: Writing the Feminine

Born in Algeria in 1937, Hélène Cixous accomplished international repute for her brief tales, feedback, and fictionalized autobiography (Dedans, 1969). Her paintings fast grew to become arguable since it frankly confirmed a contrast among female and male writing. Her literary experiments and her conclusions make her some of the most stimulating and so much elusive feminist theorists of our time.

Blindés en Normandie: Les Britanniques

Blindes en Normandie: Les Britanniques

Extra info for Socio-anthropologie des religions

Sample text

L'extension du mot religion varie au cours des siècles et ne se stabilise qu'à la Renaissance lorsque Nicolas de Cues, dans La Paix de la foi (1453), souligne simultanément l'universalité de l'attitude religieuse (dévotions et rites) et la diversité anthropologique des religions selon les cultures. On notera que, chez beaucoup de peuples, n'existe pas d'équivalent du mot « religion », bien que lesfaits religieux y soient présents, mais pas nécessairement séparés des autres institutions sociales.

Beaucoup de sociétés croient àl'existence de plusieurs âmes chez un même individu, représentées à travers des supports fonctionnels (cerveau, souffle), des images (ombre, revenant), des symboles (nom, signe caractériel), des types d'activité (âme bénéfique, âme dangereuse), chacune ayant une fonction distincte. Généralement, une importance plus grande est accordée à la puissance d'animation (anima) qu'à la faculté de représentation (animus). Malgré ces diverses ambiguïtés et faute d'une autre expression, l'usage du terme animisme demeure encore fréquent.

Y a-t-il un schéma évolutif de dépassement de la religion, universellement valable ? L'émotion est-elle toujours liée au rite ? L'impersonnel mystérieux préexiste-t-il à l'idée de personne divine ? N'y a-t-il de religion que fondée sur une tradition ? Les religions révélées sont-elles supérieures aux autres ? Considérons successivement chacune de ces interrogations. • La religion la plus simple ? Qu'est-ce à dire ? À partir de quels critères ? Ce qu'on a appelé abusivement le totémisme n'est-il pas fort compliqué d'après ce que nous en dit Elkin, le grand spécialiste des religions australiennes ?

Download PDF sample

Rated 4.46 of 5 – based on 20 votes