Questions féministes, n° 4, novembre 1978 issue 4 by Simone de Beauvoir (Directrice de publication), Maliña

By Simone de Beauvoir (Directrice de publication), Maliña Poquez, Heidi Hartmann, Gisèle Fournier, Colette Guillaumin, Marie-Jo Davhernas

Show description

Read Online or Download Questions féministes, n° 4, novembre 1978 issue 4 PDF

Similar french_1 books

Hélène Cixous: Writing the Feminine

Born in Algeria in 1937, Hélène Cixous completed global popularity for her brief tales, feedback, and fictionalized autobiography (Dedans, 1969). Her paintings quick turned arguable since it frankly established a contrast among female and male writing. Her literary experiments and her conclusions make her some of the most stimulating and such a lot elusive feminist theorists of our time.

Blindés en Normandie: Les Britanniques

Blindes en Normandie: Les Britanniques

Extra info for Questions féministes, n° 4, novembre 1978 issue 4

Sample text

Légalement constitué en société, il présentetoutes les caractéristiques de l'entreprisefamiliale. Ces deux derniersont une participationfinancièredans l'affaire,tout en ayant une fonctionrémunérée: l'une supervisele départementdu textile (choix des articles,commandes, gestion) et l'autre les stocks du magasin. Le directeur,seul membre dirigeantétrangerà la famille,a égalementinvestidans l'entreprisepeu après sa création. Outre les dirigeants,le supermarchéemploi 44 personnes réparties de la façon suivante: Questionsféministes- n° 4 - novembre1978 40 - Alimentation: 1 chef,2 rayonneurs,4 rayonneuses.

Pourtant, personnen'ignoreque les hommeségalement sontsujetsaux dépressions ces mais on camoufle ; pudiquement dernières sous le termede «surmenage». Ainsipourl'un il y a surmenage, dû à un excès de travail,à la vie moderne,etc.. (L'expression«surmenage est intellectuel» Pour il a nerveuse due non particulièrement suggestive). l'autre, y dépression pas à un quelconque phénomènesocial, mais au caractèreintrinsèquede la femme. Aux yeux des patrons,commede la clientèle,elles avec une femme, sontplusmaniablesque les hommes: on peuttoutse permettre on ne risquerien,toutau plusquelquesinjures laisserlibrecoursà son agressivité, maison n'esten aucuncas exposé à uneripostephysique.

En outre, les syndicatsde cette époque-là, antérieureà 1930, étaient généralementhostiles à l'organisationdes travailleursnon qualifiés, mêmeau sein de la professionqu'ils représentaient. 60. Des personnalitésaussi diversesque Caroli Wright,premierDélégué au Travail des Etats-Unis(Baker, p. 84), Samuel Gompers, organisateur syndical traditionaliste,et Mother MaryJones,organisatricerévolutionnaire(Falk), JamesL. Davis, Ministredu travaildes EtatsUnis en 1922 (Baker, p. 400), Florence Kelley, dirigeantede la Ligue nationaledes consommateurs (Hill), exprimaientdes points de vue qui étaient tous des variationssur ce thème.

Download PDF sample

Rated 4.46 of 5 – based on 47 votes