Les Théories mathématiques des populations by Alain Hillion

By Alain Hillion

Show description

Read or Download Les Théories mathématiques des populations PDF

Similar french_1 books

Hélène Cixous: Writing the Feminine

Born in Algeria in 1937, Hélène Cixous accomplished global popularity for her brief tales, feedback, and fictionalized autobiography (Dedans, 1969). Her paintings speedy turned arguable since it frankly confirmed a contrast among female and male writing. Her literary experiments and her conclusions make her probably the most stimulating and such a lot elusive feminist theorists of our time.

Blindés en Normandie: Les Britanniques

Blindes en Normandie: Les Britanniques

Extra resources for Les Théories mathématiques des populations

Sample text

Et vu le dénuement dans lequel vit l’essentiel de l’humanité, ils ne partagent qu’épisodiquement les craintes de Vespasien sur le risque de sa disparition. Le travail crée la richesse Un des premiers poètes de l’Antiquité est le Grec Hésiode. Contemporain d’Homère, il publie au VIIIe siècle avant Jésus-Christ. On ne sait pas grand-chose de lui, pas plus que d’Homère d’ailleurs. On le croit né en Béotie. Au décès de son père, il aurait disputé à son frère Persès la propriété familiale avant d’accepter un compromis, moyennant la garantie par Persès d’une saine gestion du domaine.

Et Gide de conclure, philosophe : Tout ce qu’on peut dire c’est que les crises et souffrances causées par le machinisme ne sont que temporaires et se guérissent spontanément. On peut l’admettre en effet, mais c’est une faible consolation, car on pourrait en dire autant de tous les maux de ce monde. Tous sont temporaires, hormis la mort. En 1909, quand Gide écrit, l’Europe et les États-Unis ont repris le chemin de la croissance après la période dite de la « grande dépression », qui a duré du krach boursier viennois de 1873 à la forte reprise de 1893.

Sa production intellectuelle mêle la philosophie allemande, les idées politiques françaises et l’économie politique anglaise. La philosophie allemande, surtout les textes de Fichte et de Hegel, il s’y initie lors de ses études commencées à Bonn et achevées à Berlin en 1841 par un doctorat sur la philosophie d’Épicure. La politique française, il s’y frotte dans les livres des premiers socialistes comme Proudhon, un de ses futurs ennemis, avant de la pratiquer sur place, à Paris, où il commence une vie d’errance en 1843.

Download PDF sample

Rated 4.18 of 5 – based on 41 votes