Les ronflements by André Chays; Antoine Florant

By André Chays; Antoine Florant

Show description

Read Online or Download Les ronflements PDF

Similar french_1 books

Hélène Cixous: Writing the Feminine

Born in Algeria in 1937, Hélène Cixous completed global repute for her brief tales, feedback, and fictionalized autobiography (Dedans, 1969). Her paintings quick turned arguable since it frankly confirmed a contrast among female and male writing. Her literary experiments and her conclusions make her the most stimulating and such a lot elusive feminist theorists of our time.

Blindés en Normandie: Les Britanniques

Blindes en Normandie: Les Britanniques

Extra info for Les ronflements

Example text

Le ronflement © 2010 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés. 24 Le ronflement Interrogatoire du ronfleur Nous insistons sur ce point car il permet à lui seul d’orienter le malade dans les démarches diagnostiques et thérapeutiques de façon logique et efficace. C’est pourquoi il doit être conduit avec rigueur, et le temps passé à cet interrogatoire ne doit, en rien, être compté. Il gagne grandement en puissance lorsqu’il est fait en présence du couple. Le sexe, l’âge du patient, sa profession, son mode de vie, son engagement familial et social, sont d’emblée notés.

L’état dentaire se juge par le nombre de dents extraites, la vitalité dentaire et l’aspect du parodonte. Ces éléments permettent, en particulier, d’envisager ou d’interdire un traitement par orthèse mandibulaire. Poursuivant alors son examen clinique, très prudemment, surtout chez l’enfant, en mettant en confiance son patient, le praticien cherche à effacer doucement la base de langue, dévoilant avec plus ou moins de succès, tout ou partie de l’oropharynx. La luette apparaît clairement. Sa taille et sa morphologie sont notées : une luette de taille supérieure à 1,5 cm est un facteur de ronflement, l’aspect épaissi et plissé de sa muqueuse est aussi à repérer.

Il peut être également un point de mesure objective chez un ronfleur simple que l’on souhaitera encourager au cours d’un amaigrissement. On note en outre l’angle cervico-mentonnier, son absence témoignant d’une macroglossie, d’un rétrognathisme ou encore de leur association. 2. La première consultation du généraliste 37 Inspection de l’oropharynx L’ouverture buccale spontanée est facilement appréciée. Le patient reste bouche ouverte et le praticien note ce que cette ouverture lui laisse voir, ceci permettant de définir les « critères de Mallampati », chers à nos collègues anesthésistes cherchant à prévoir les difficultés d’une future intubation en consultation préanesthésique :  Mallampati I : sont visibles en entier le palais mou, la luette en entier, l’oropharynx, les amygdales ;  Mallampati II : sont visibles le palais mou, la luette, l’oropharynx ;  Mallampati III : sont visibles le palais mou, la base de la luette ;  Mallampati IV : le palais mou est invisible.

Download PDF sample

Rated 4.61 of 5 – based on 44 votes