Les miracles et autres prodiges by François Brune

By François Brune

À notre époque rationaliste et technocratique, l’idée même du miracle dérange. Et pourtant, des faits extraordinaires continuent à être observés, nombreux et inexplicables par l. a. technological know-how aujourd’hui.
Ce livre élargit l. a. inspiration du miracle, met en évidence qu’entre le obvious et l’invisible, il n’y a pas de frontière. Dans le monde qu’il nous faut découvrir, Dieu est présent et peut répondre à notre appel. Les miracles sont proches de nous, en nous.

Show description

Read Online or Download Les miracles et autres prodiges PDF

Best french_1 books

Hélène Cixous: Writing the Feminine

Born in Algeria in 1937, Hélène Cixous completed global repute for her brief tales, feedback, and fictionalized autobiography (Dedans, 1969). Her paintings speedy grew to become debatable since it frankly validated a contrast among female and male writing. Her literary experiments and her conclusions make her some of the most stimulating and such a lot elusive feminist theorists of our time.

Blindés en Normandie: Les Britanniques

Blindes en Normandie: Les Britanniques

Additional info for Les miracles et autres prodiges

Sample text

Purulence franche de l’expectoration • ou BPCO sévère • actif hemophilus-pneumocoque exacerbation BPCO antibiotique • bronchodilatateur • kinésithérapie respiratoire • médicaments “de confort” corticoïde systématique Fig. 13. 50 • peu coûteux, ancien • amoxycilline • ± acide clavulanique selon terrain • 0,5 mg/kg • 7 jours • comorbidité asthmatique avérée • efficacité insuffisante du traitement symptomatique initial Après la résolution de l’exacerbation, il faudra réévaluer le besoin « de fond » en bronchodilatateur ; • 2) des traitements « de confort » : – antipyrétiques, en particulier quand il existe des manifestations générales de virose, – traitement locaux en cas de manifestations rhinopharyngées associées ; • 3) de la kinésithérapie respiratoire : – souvent spectaculairement efficace sur les symptômes (particulièrement s’il existe une hypersécrétion bronchique, – pas de règle précise quant à la fréquence ou à la durée.

Associer un second bronchodilatateur de longue durée d’action au premier prescrit peut parfois être utile. Un traitement par théophylline ancien et bien toléré n’a pas de raison d’être interrompu. 5) Deux associations de ce type (salmétérol-fluticasone 10050 µg et formotérol-budésonide 200-12 µg et 400-50 µg) disposent d’une autorisation de mise sur le marché pour le « traitement symptomatique de la BPCO sévère (VEMS < 50 % de la valeur théorique) chez les patients présentant des antécédents d’exacerbations répétées et des symptômes significatifs malgré un traitement continu par bronchodilatateur de longue durée d’action » (annexe 7).

Suggérant une dégradation majeure par rapport à l’état de base ; • critères de sévérité de la maladie de fond (VEMS < 50 %, oxygénothérapie de longue durée, hypercapnie connue, comorbidités significatives, exacerbations antérieures nombreuses, épisode récent d’évolution défavorable, existence d’une corticothérapie au long cours, notion de colonisation par des germes résistants, confinement à domicile) ; majoration ou apparition toux, expectoration, dyspnée expectoration purulente fièvre modérée exacerbation BPCO hospitalisation signes de gravité BPCO sévère suspicion d’une cause autre que “surinfection” Fig.

Download PDF sample

Rated 4.64 of 5 – based on 10 votes