Le développement urbain de Constantinople (IVe-VIIe siècles) by Cyril A. Mango

By Cyril A. Mango

Show description

Read or Download Le développement urbain de Constantinople (IVe-VIIe siècles) PDF

Best french_1 books

Hélène Cixous: Writing the Feminine

Born in Algeria in 1937, Hélène Cixous completed international repute for her brief tales, feedback, and fictionalized autobiography (Dedans, 1969). Her paintings quick turned debatable since it frankly verified a contrast among female and male writing. Her literary experiments and her conclusions make her some of the most stimulating and such a lot elusive feminist theorists of our time.

Blindés en Normandie: Les Britanniques

Blindes en Normandie: Les Britanniques

Additional resources for Le développement urbain de Constantinople (IVe-VIIe siècles)

Example text

69. 11. R. Bartoccini, Il porto romano di Leptis Magna, Rome 1958, p. 12-13. DE CONSTANCE Il A MARCIEN 39 de Trajan avait près de 2 km de quais 12, et il faut supposer que le port Claudien, qui était presque trois fois plus grand que celui de Trajan, en avait au moins le double, ce qui nous donne un total de 6 km pour les deux. A Constantinople, la première mesure pour augmenter la capacité portuaire fut prise par Julien en 362. Avant cette date la ville ne disposait que des deux ports antiques sur la Corne d'Or, dont la largeur combinée ne semble pas avoir dépassé 700 m.

NO 40) était beaucoup plus ancienne. Van Millingen, qui semble l'avoir vue (Walls, p. 297), l'attribue à Constantin. Le bassin Est ne fut comblé qu'en 1759-1760, lors de la construction de la mosquée Lâleli : Müller-Wiener, Bildlexikon, p. 61. 16. 233-234. 17. , p. 699·701. 18. 237. 19. Voir G. Rickman, Roman GTanaries and Store Buildings, Cambridge 1971. , V, 1,14. 20. Composé de dix compartiments parallèles mesurant chacun 25 x 4 m : G. Bell, The ChuTches and Monasteries of the TUT 'Abdin, éd.

Les commentateurs sont d'accord sur le fait qu'il s'agit d'artabes, mais ces artabes étaient-elles de 3 modii chacune ou de 4 1/2 ? D'après les papyrologues, la mesure communément employée à cette époque était la giande artabe de 4 1/2 modii 4. En calculant sur la base de 4 1/2 modii, on obtient un total de 36 000000 modii, soit 310 000 000 litres, par an bien entendu. 1. I. Brlltianu, Études byzantines d'histoire économique et sociale, Paris 1938, p. 129 et suiv. L. Teall, The Grain Supply of the Byzantine Empire, DOP 13 (1959), p.

Download PDF sample

Rated 4.95 of 5 – based on 27 votes