La République des tribus : Du droit de vote et de ses enjeux by Cels-Saint-Hila

By Cels-Saint-Hila

CELS-SAINT-HILARIE, J.: l. a. REPUBLIQUE DES TRIBUS. DU DROIT DE VOTE ET DE SES ENJEUX AUX DEBUTS DE los angeles REPUBLIQUE ROMAINE (495-300 AV. J.-C.). TOULOUSE, 1995, 381 p. Encuadernacion unique. Nuevo.

Show description

Read or Download La République des tribus : Du droit de vote et de ses enjeux aux débuts de la République romaine, 495-300 av. J.-C PDF

Best french_1 books

Hélène Cixous: Writing the Feminine

Born in Algeria in 1937, Hélène Cixous completed international repute for her brief tales, feedback, and fictionalized autobiography (Dedans, 1969). Her paintings quick grew to become arguable since it frankly established a contrast among female and male writing. Her literary experiments and her conclusions make her essentially the most stimulating and such a lot elusive feminist theorists of our time.

Blindés en Normandie: Les Britanniques

Blindes en Normandie: Les Britanniques

Additional resources for La République des tribus : Du droit de vote et de ses enjeux aux débuts de la République romaine, 495-300 av. J.-C

Sample text

M. Bietti Sestieri et La République des tribus 36 Ainsi, il a été possible de mettre en évidence, outre les éléments fondamentaux d'une culture commune, une vie de relations qui, au début du I e millénaire, intéressait les habitants d'une région qui va des monts de la Tolfa, au nord de Caéré, jusqu'à la plaine Pontine au Sud des monts Albains (cf. carte I). Dans toute la région, l'économie, si elle comporte une petite agriculture de subsistance, paraît alors fondée de façon prépondérante sur l'élevage transhumant.

DÉVELOPPEMENT DES INÉGALITÉS ET MONTÉE DES CONTRADICTIONS Familles étroites et parentèles révélées par l'archéologie Les indices d'une nouvelle idéologie funéraire La nécropole d'Osteria dell'Osa, près de Gabii63, où l'on a mis au jour non seulement les tombes du IXe siècle que j'ai déjà évoquées, mais d'autres encore datant du VIIIe siècle, est exemplaire des transformations que les communautés du Latium connaissent dans cet intervalle de temps64. Les tombes du IXe siècle, on s'en souvient, ne présentaient pas de signes de différenciations majeures entre les familles ; et tout paraissait indiquer une idéologie funéraire qui faisait chercher, dans chaque sépulture, à préserver l'individualité du défunt.

On a là, selon toute vraisemblance, l'expression d'une idéologie « gentilice » particulièrement précoce, où se révèle à la fois l'affirmation de parentèles, et l'inégalité des conditions individuelles qui caractérise ces parentèles. Dans l'ensemble du Latium 65 , avec quelque retard sur l'évolution que l'on constate en Étrurie méridionale, c'est surtout à partir du troisième quart du VIIIe siècle que le mobilier funéraire se diversifie. Il souligne les caractères distinctifs des personnes sociales, élevant certains individus au dessus des autres : on y trouve en particulier des objets de luxe de provenance étrangère - produits venus d'autres régions de l'Italie et en particulier de Grande-Grèce ou d'Étrurie mais aussi de Grèce et des régions orientales de la Méditerranée ; on y trouve aussi des armes de parade et des restes de char, qui sont autant de symboles du commandement 66 ; et tout cela suggère l'identification des richesses avec le pouvoir 67 .

Download PDF sample

Rated 4.83 of 5 – based on 10 votes